mort pour avoir réagi contre des voyous, qui braquaient un bureau de tabac

  • Jacques Blondel avait 61 ans.J

Jacques Blondel  61 ans

Marignane : Manuel Valls appelle au «réveil des consciences»

 

Un retraité a été tué jeudi en tentant d’intercepter des braqueurs dans cette ville des Bouches-du-Rhône. «Personne ne doit oublier son geste», a exhorté le ministre de l’Intérieur, qui promet des sanctions.

«Personne ne doit oublier le geste de bravoure de Jacques.» À l’image du ministère de l’Intérieur, Manuel Valls, l’émotion et les hommages affluent à Marignane après la mort d’un retraité qui a tenté de s’opposer au braquage d’un bureau de tabac jeudi soir.

Vers 18 heures, Jacques Blondel revient de la plage avec son épouse et sa petite fille, s’arrête acheter des cigarettes dans un tabac de Marignane. C’est à ce moment que deux malfaiteurs font irruption dans cet établissement de l’avenue Jean-Mermoz. Les braqueurs se font remettre le contenu de la caisse, ainsi que des cartouches de tabac. Le sexagénaire décide alors de les intercepter. Il monte ainsi dans sa voiture et poursuit le scooter des braqueurs. Quelques centaines de mètres plus loin, le conducteur de la voiture percute les deux braqueurs, puis tente de les neutraliser avec une bombe lacrymogène. L’un des malfaiteurs réplique et ouvre le feu, blessant mortellement la victime à la hanche. Son artère fémorale est sectionnée et, malgré les premiers soins prodigués par son épouse, infirmière, le retraité décède peu après son arrivée à l’hôpital nord de Marseille.

Après avoir tiré, les deux braqueurs prennent la fuite, abandonnant leur véhicule, une arme et leur butin. Quelques minutes plus tard, l’un des agresseurs présumés est interpellé par la police à Vitrolles. Connu des services de police, il est  considéré comme l’auteur des coups de feu. Le jeune homme, qui fêtait ses 18 ans le jour même, a été placé en garde à vue tandis que son complice présumé, en cours l’article du journald’identification, est activement recherché.

 

Voici quelques commentaires anonymes à la suite de  l’article du journal

Le ton de la colère est donné, et il montera de plus en plus si on n’agit pas  ! !

  • Pauvre Vals qui veux réveiller les consciences des voyous,des assassins et autres racailles.On ne peut réveiller quelque chose qui n’existe pas ! L’utopie malfaisante socialo-marxiste continue à sévir! Ces monstres qui tuent sans hésitation ne mérite qu’un châtiment la mort qui serait amplement justifiée.


  • Il serait peut-être temps de rétablir la peine de mort pour les assassins qui tuent de sang-froid.
    En effet, même condamnés à la perpétuité, ils sont relâchés un jour ou l’autre et en attendant leur emprisonnement coûte fort cher à la société.
    Leur suppression ne ferait que rendre enfin justice aux victimes.


  • «Il faut envoyer l’armée»
    Éric Le Dissès, maire de Marignane.

    C’est exactement ce que nous pensons depuis des mois. L’incivilité, les braquages et les assassinats : STOP. Il faut que les Français fassent comprendre à ce gouvernement de bobos qu’il faut agir. Marre de se laisser insulter par une jeunesse que madame Taubira défend. Marre de ces juges de gauche qui ferment les yeux.



  • Ni l’installation permanente de Manuel Valls ni celle du gouvernement dans la région marseillaise ne changerait rien.
    Les français ne confondent pas verbe et incapacité avec autorité et efficacité.

malfrat

 

 ♥♥  Perdre la vie pour quelques cigarettes et un peu

d’argent, c’est insensé diront certains, mais Jacques

BLONDEL n’a écouté que son courage et sa rebellion

contre tous  ces crimes et braquages perpétrés,

jour après jour dans ce monde de malfrats.

 

On aimerait voir ce courage se propager dans toute la

population,quand par exemple quelqu’un se fait

attaquer dans le métro, si tous les autres voyageurs

se regroupaient pour aider la victime cela ferait

sans doute réfléchir les agresseurs.

 

dans mon enfance les personnes étaient solidaires et

portaient secours aux victimes, on savait prendre ses

responsabilités dans pareils cas. Il est vrai qu’à

l’époque les armes ne circulaient pas comme de nos

jours.(Encore le bon modèle américain).

 

Est-ce à dire que la  seconde guerre mondiale qui

avait appris aux Français à se défendre contre

l’occupant, avait permis à ces Français de tisser un

lien national très solide qui n’existe plus

maintenant ???  ♥♥


 

 

 


Créer un blog gratuitement sur Unblog.fr

Oops ! Une erreur est survenue.

L'accès au blog est momentanément impossible,
veuillez nous excuser et ré-essayer dans quelques instants.

Vous pouvez contacter le support technique sur le forum en cliquant ici.

Retour ou Écrivez-nous si le problème persiste.