Sainte Marie-Madeleine(la femme de JESUS ? )

  1. 1338)

    Sainte Marie-Madeleine(la femme de JESUS ? ) dans SCULPTURE

 

Sainte Madeleine Marie de Magdala (ville de Galilée) ou Marie la Madgaléenne, autrement dit Marie-Madeleine, possédée par sept démons, est guérie par Jésus. Convertie, elle devient sa disciple et le suit jusqu’à Jérusalem. Présente au moment de la Crucifixion, elle assiste à la Mise au tombeau et, au matin de Pâques, elle fait partie du groupe des trois femmes qui achètent des aromates pour l’onction du corps du Christ et qui se rendent au sépulcre. Elles y rencontrent l’ange qui leur révèle la Résurrection. Marie-Madeleine est la seule à voir Jésus, qu’elle prend pour un jardinier. C’est elle qui va annoncer la Résurrection aux apôtres. Les prostituées et autres femmes en détresse lui vouent une vénération particulière. En référence aux onguents et aromates qu’elle porte, elle est patronne des lépreux, des apothicaires, des parfumeurs et des jardiniers. Marie-Madeleine protège nombre d’hospices. Les vignerons, les tisserands, les couturiers, les tanneurs, les gantiers et les cordonniers font aussi particulièrement appel à elle. Souvent représentée les cheveux défaits et libres, elle est devenue la saintehttps://fr.yahoo.com/ des coiffeurs. Son attribut: un pot aux aromates Une découverte récente prétend que Sainte Marie-Madeleine était la femme de JESUS.:   

  • > SUR DES OEUVRES DE TIERS
Qui était Marie-Madeleine, la « compagne » de Jésus ?

ico_drapeau dans SCULPTUREpicto_video_violeticon_podcast D 9 septembre 2013     A par Albert Gauvin – C 10 messages spacer10 Version imprimable de cet article Version imprimable    ………………. PARTAGER . facebook


SOMMAIRE puce_carre_rouge-r270 picto_video_violet Révélations sur la femme de Jésus puce_carre_rouge-r270 Lu dans deux Magazines puce_carre_rouge-r270 picto_video_violet « La véritable histoire de Marie-Madeleine » puce_carre_rouge-r270 icon_podcast-2 Marie-Madeleine (Ier-XXIe siècle) : De la pécheresse repentie à l’épouse de Jésus puce_carre_rouge-r270 Olivier-Pierre Thébault, L’Évangile selon Philippe dévoilé puce_carre_rouge-r270 « Le saint baiser » puce_carre_rouge-r270 Marie-Madeleine en Italie : Le Titien (1) puce_carre_rouge-r270 Marie-Madeleine en France : Rodin puce_carre_rouge-r270 Marie-Madeleine en Italie : Tintoret — Bernard Sichère, « Présence, épiphanie, parousie » puce_carre_rouge-r270 Le Titien (2) — Dominique Rolin, Les cheveux de Marie-Madeleine puce_carre_rouge-r270 Liens
JPEG - 35.1 ko
Papyrus en copte ancien. non [à] moi. Ma mère m’a donné la vi[e] les disciples ont dit à Jésus renonce. Marie n’en est pas digne Jésus leur a dit : Ma femme… elle pourra être disciple pour moi que l’homme pervers se gonfle je suis avec elle en relation avec une image

Cet étrange papyrus où serait écrit « Jésus leur a dit : ma femme… » remet-il en question 2000 ans de christianisme ? Ouvre-t-il un nouveau chapitre dans l’histoire de la chrétienté ? Essayons de faire le tri.

Révélations sur la femme de Jésus

Un documentaire de Andy Webb

BBC, France 5, 47’. 30-08-12.

La relation entre Jésus de Nazareth et Marie Madeleine demeure une source de débats vifs dans le monde chrétien. Un papyrus comportant huit lignes en copte ancien a été présenté à Rome en 2011, lors d’un important congrès scientifique. Il serait vieux de 1600 ans. Le Vatican nie la véracité des propos que l’on peut y lire. En effet, le texte indique que Jésus aurait eu une femme. On est donc loin de l’image de la prostituée repentie véhiculée en Occident. Les chercheurs estiment que la variété des sources trouvées traduit la diversité de courants de pensée parmi les premiers chrétiens. D’autres papyrus ont été découverts en Egypte au cours du siècle dernier. L’Église les considère comme hérétiques.

  voir le site suivant :

http://www.pileface.com/sollers/spip.php?article1416

haut

haut

 

Somaho |
lopic |
Mon système solaire tourne ... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | François, pour toi, c'...
| Celal Karaman Güncel Blog,c...
| Tonyferri