LEO FERRE – les anarchistes -AVEC LE TEMPS

Y en n’a pas un sur cent, et pourtant ils existent, la plupart espagnols, allez savoir pourquoi, il faut croire qu’en Espagne on ne les comprend pas,
les anarchistes.
LEO FERRE - les anarchistes -AVEC LE TEMPS dans chanson mqdefault

Léo Ferré – Les Anarchistes (Live TSR – Avril 1987)

de Léo Ferré
Définition de l’anarchisme

Etymologie : du grec « an », privatif (sans) et « archè », pouvoir, autorité, commandement.

L’anarchisme est un mouvement philosophique et politique hostile à toute hiérarchie et autorité. L’anarchisme critique de manière radicale toutes les institutions coercitives : capitalisme, armée, police, famille patriarcale, religion… et surtout l’Etat dont il prône la disparition. Cette critique s’applique aussi à toutes les formes de domination qu’elles soient morales, sociales, économiques ou politiques; exemple : oppression de classe, de race, de sexe, d’orientation sexuelle, etc.

La société que l’anarchisme souhaite mettre en place est basée sur des valeurs libertaires, sans domination, où les hommes émancipés et égaux coopèrent librement. Les libertés individuelles constitueraient la base de l’organisation sociale et des relations économiques et politiques. La liberté offre en effet à l’homme la possibilité de se réaliser pleinement et d’atteindre tout son potentiel. Il ne peut être totalement libre que si la société est constituée d’individus libres.

L’anarchisme est aussi une philosophie qui refuse tout dogmatisme et met en avant l’autonomie de la conscience morale, au-delà des notions de bien et de mal définies par une quelconque institution ou « pensée dominante ». L’homme doit être libre de se déterminer par lui-même et de l’exprimer.

La Fédération anarchiste, un projet pour la révolution sociale

Ce qui motive notre action Nos refus politiques
  • L’égalité économique et sociale
  • La liberté
  • L’émancipation de tous les individus sans distinction
  • Le refus de l’État
  • Le refus du capitalisme, de la logique du profit, du salariat et de la monnaie
  • Le refus de la religion
  • Le refus du sexisme, du racisme, de l’antisémitisme et de l’essentialisme

 

Le projet de société anarchiste La pratique révolutionnaire
  • L’organisation fédérale anarchiste
  • L’autogestion généralisée de la production
  • L’organisation de la répartition
  • L’éducation libertaire
  • L’information
  • La gestion des conflits
  • La révolution sociale et libertaire
  • L’implication dans les luttes sociales

 

 

en savoir plus : la FA mode d’emploi & l’anarchisme aujourd’hui
Avec le temps, avec le temps va, tout s’en va, on oublie le visage et l’on oublie la voix,
le coeur quand ça n’bat plus, c’est pas la peine d’aller chercher plus loin, faut laisser faire  et c’est très bien.
mqdefault dans chanson

léo ferré – avec le temps

Hello, pour vous voici, à mon goût, une des plus grande chanson française.

Léo Ferré – Avec le temps (1970)

 PAROLES

Avec le temps…

Avec le temps, va, tout s’en va

On oublie le visage et l’on oublie la voix

Le coeur, quand ça bat plus, c’est pas la peine d’aller

Chercher plus loin, faut laisser faire et c’est très bien

Avec le temps…

Avec le temps, va, tout s’en va

L’autre qu’on adorait, qu’on cherchait sous la pluie

L’autre qu’on devinait au détour d’un regard

Entre les mots, entre les lignes et sous le fard

D’un serment maquillé qui s’en va faire sa nuit

Avec le temps tout s’évanouit

Avec le temps…

Avec le temps, va, tout s’en va

Même les plus chouettes souvenirs ça t’as une de ces gueules

A la Galerie je farfouille dans les rayons de la mort

Le samedi soir quand la tendresse s’en va tout seule

Avec le temps…

Avec le temps, va, tout s’en va

L’autre à qui l’on croyait pour un rhume, pour un rien

L’autre à qui l’on donnait du vent et des bijoux

Pour qui l’on eût vendu son âme pour quelques sous

Devant quoi l’on se traînait comme traînent les chiens

Avec le temps, va, tout va bien

Avec le temps…

Avec le temps, va, tout s’en va

On oublie les passions et l’on oublie les voix

Qui vous disaient tout bas les mots des pauvres gens

Ne rentre pas trop tard, surtout ne prends pas froid

Avec le temps…

Avec le temps, va, tout s’en va

Et l’on se sent blanchi comme un cheval fourbu

Et l’on se sent glacé dans un lit de hasard

Et l’on se sent tout seul peut-être mais peinard

Et l’on se sent floué par les années perdues

Alors vraiment

Avec le temps on n’aime plus.

«Avec le temps» de Léo Ferré : Paroles écrites et chanson composée en 1969, enregistrée en octobre 1970

Léo Ferré | Illustration| Graphisme, design par Pressage CD – Site soutenu par le vin naturel, le vin rebel.

 


Un commentaire

  1. Cette chanson, « Les anarchistes », est celle par laquelle je suis venu à Ferré, je l’aime bien, même si, contrairement à beaucoup de gens, je place Ferré moins haut que d’autres chanteurs français comme Brassens et Brel.

    Dernière publication sur Le Marginal Magnifique : Déménagement

Répondre

Somaho |
lopic |
Mon système solaire tourne ... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | François, pour toi, c'...
| Celal Karaman Güncel Blog,c...
| Tonyferri